Accueil > Informatique > Systèmes d’exploitation > OpenVMS > Commandes de base, qualifieurs et wildcards

Commandes de base, qualifieurs et wildcards

lundi 23 mars 2009, par Sebastien Le Lourec

Les commandes

Si les créateurs de VMS ont compris une chose, c’est que les gens qui choisissent l’informatique sont relativement fainéants... Aussi, dans la majorité des cas, il n’est pas nécessaire de taper plus de 3 caractères par commande. Dans ce qui suit, je mettrai entre parenthèses la partie qui n’est pas indispensable.

 H(ELP) : la plus importante me semble-t-il.
La syntaxe est la suivante :
help command subtopic
Par exemple :
help help donne

HELP

  The   HELP   command   invokes   the  HELP  Facility  to  display
  information about a command or topic.  In response to the "Topic?"
  prompt, you can:

     o Type  the  name of the command  or topic for which you need help.

     o Type  INSTRUCTIONS  for more detailed  instructions on how to use
       HELP.

     o Type  HINTS  if you are not  sure of the  name  of the command or
       topic for which you need help.

     o Type HELP/MESSAGE for help with the HELP/MESSAGE command.

     o Type a question mark (?) to redisplay the most recently requested
       text.

     o Press the Return key one or more times to exit from HELP.

  You  can  abbreviate any  topic name, although ambiguous abbreviations
  result in all matches being displayed.


 Additional information available:

 Parameters /INSTRUCTIONS         /LIBLIST   /LIBRARY   /MESSAGE   /OUTPUT    /PAGE      /PROMPT    /USERLIBRARY
 Examples

HELP Subtopic?


Il est ensuite possible de continuer en tapant par exemple :
help help /page, ce qui donnera une aide plus détaillée sur la commande suivie de ce paramètre. Il en est de même pour toutes les commandes. Un des avantages pour la prise en main de VMS est que l’aide est assez fournie.

 DIR(ECTORY) permet de lister les fichiers
Par exemple :
dir /date=(c,m) /siz=all /sin
Permet d’afficher, dans le répertoire actuel, tous les fichiers du jour, leurs dates de création et de modification, ainsi que leurs tailles.
Nous reviendrons plus tard sur les différents qualifieurs.

 COP(Y) permet de copier un fichier.
La syntaxe est la suivante :
copy fichier_d_origine fichier_de_destination

 REN(AME) permet de renommer un fichier
La syntaxe est la suivante :
ren fichier_d_origine fichier_de_destination

 SH(OW) affiche des informations sur l’état d’un process ou sur le système.
La syntaxe est la suivante :
sho option
Par exemple :
sho time affiche la date et l’heure.

 PUR(GE) permet de faire une purge des fichiers. Par défaut, la purge supprime toute les anciennes versions d’un fichier. Il est possible d’utiliser des qualifieurs pour modifier ces paramètres.
La syntaxe est la suivante :
purge /log nom_de_fichier Cette commande supprime les anciennes versions d’un fichier et crée un log pour préciser ce qui a été effacé.

 DEL(ETE) cette commande, comme sur d’autres systèmes permet la suppression de données... Sur VMS elle permet en supplément de supprimer des batchs ou des impressions. A utiliser avec modération.
Pour la suppression de fichiers, la syntaxe est la suivante :
del nom_fichier;numero_version en effet si l’on n’indique pas le numéro de version, la commande ne s’exécute pas. Il est possible d’utiliser un wildcard.
Par exemple :
del test.flg;* Cette commande permet de supprimer toutes les versions du ficher test.flg.

 TYP(E) cette commande permet d’afficher le contenu d’un ou plusieurs fichiers vers le média de sortie actuellement défini (log, écran...).
La syntaxe est la suivante :
type nom_fichier
Par exemple :
typ test.txt;*/sin Cette commande permet d’afficher le contenu de tous les fichiers test.txt du jour.

 SET permet de définir la valeur de différents éléments comme celles d’un batch, d’un paramètre système ou de la session.
La syntaxe est la suivante :
set option
Par exemple :
set entry numero_entry /rel Cette commande permet de déclencher un traitement en attente de lancement.

Les qualifieurs

Ils sont tellement nombreux qu’il serait difficile de tous les citer ici. Je ne citerai donc que ceux que j’ai déjà utilisé.
 /SIN(CE) prend en compte les fichiers créés depuis la date souhaité. Par exemple :
typ test.txt /since=yesterday
tient compte des fichiers créés depuis hier.
Sans paramètre, le qualifieur /sin permet de ne prendre que les fichiers du jour.

 /BEF(ORE) a une fonction inverse de celle de /sin. Avec le qualifieur /since, on sélectionne les fichiers créés depuis un moment donné. Avec /before, on sélectionne

 /D(ATE) permet lors de l’affichage des fichiers dans un répertoire, de paramétrer les données temporelles que l’on souhaite voir apparaître, comme la date de création ou de modification.

 /S(IZE) permet, lors du listage des fichiers d’un répertoire, d’afficher leur taille.

 /P(AGE) permet d’afficher, page par page, le contenu d’un fichier.

 /T(AIL) permet de n’afficher que les dernières lignes d’un fichier.

Les wildcards

 * remplace une chaîne de caractères
 % remplace un seul caractère, permet de cibler de façon plus précise
  ; prend en compte seulement la dernière version
  ;-1 prend en compte seulement l’avant dernière version
  ;-0 prend en compte seulement la première version

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.