[/LoovtO.net]

Accueil > Informatique > Matériel > Regarder *toutes* les chaines TV de Free, sans télévision.

Regarder *toutes* les chaines TV de Free, sans télévision.

mercredi 20 février 2008, par Sebastien Le Lourec

Pour ça vous allez me dire qu’il suffit d’utiliser VLC... Ettttttt non ! Echec, désolé ! Ceux qui le font depuis un moment se seront rendu compte que certaines chaines ne sont pas accessibles depuis VLC (TF1, M6, W9...). La solution que je propose ne m’a pas demandé de gros investissements et permet de voir l’intégralité des chaines proposées, sans investir dans un poste de télévision.


Je n’ai pas de télévision et ne souhaite pas en acheter. D’une part parce que ça m’évite (pour l’instant) de payer la redevance, d’autre part parce que ça me fait économiser de l’espace. Jusqu’à présent j’étais très satisfait de pouvoir regarder les différentes chaines sous linux grâce à VLC. Le petit hic était que je passais à côté de séries comme Les Experts (sur TF1) et Shark (bientôt sur M6 !!!). Tout ça parce qu’une bande de bureaucrates dépassés a décidé que certaines chaines ne seraient pas accessibles via VLC.

Bref. Je n’ai pas de télévision, certes, mais j’ai des PC dans tous les coins et en particulier... un écran plat 17" avec une prise DVI ! C’est celui là qui va me servir pour la manipulation.

Dernièrement, j’ai lu dans la newsletter de Free que le FAI met à disposition de ses abonnés les deux accessoires suivant :
- Un adaptateur HDMI vers DVI, pour 4,99€
HDMI to DVI
- Un câble HDMI, pour 4,99€

Je me suis empressé de commander tout ça et le colis est arrivé dans la semaine.

Passons à la mise en place. Voici le boitier TVHD de Free, vue de derrière.
FreeHDTV
Pour ceux qui ne connaissent pas ce matériel, les deux gros trucs noirs de chaque côtés sont les antennes pour la liaison sans-fil avec la Freebox. On voit très clairement, à gauche juste à côté des prises d’antenne, l’emplacement réservé pour le HDMI. C’est ici qu’il faut brancher le câble dont je parle plus haut.
Ceux qui disposent d’un écran avec une prise HDMI peuvent griller une étape car ils n’ont pas besoin d’adaptateur. Ce n’est pas mon cas. Il faut donc brancher le câble à l’adaptateur et l’adaptateur sur la prise blanche, à cet endroit sur l’écran :
DVI

Ensuite ? Ensuite ça fonctionne !

...
Quoi encore ? Ca ne vous suffit pas ? Ah... Il manque le son...
Oui c’est vrai, c’est aussi ce qui m’a posé un problème au début. La prise DVI de l’écran n’est pas conçue pour faire passer du son.
Je ne suis pas un expert en cordons multimédias, et si on regarde à l’arrière du boitier TVHD, on voit seulement deux emplacements relatifs au son :
- Audio num
- SPDIF
Et là... C’est le drame. Comment brancher des enceintes sur une de ces deux prises ? Ca m’a tourmenté pendant un moment... Jusqu’à ce que j’en parle à mon cher papa qui a résolu ça en 30 secondes.

Il y a un cordon livré avec le boitier TV que je n’avais pas sorti... Celui pour la péritel. En effet vu que je n’ai pas de télévision, je n’en voyais pas l’intérêt. Hors c’est pourtant de ce côté là qu’était la solution. Voici le câble en question :
peritel
Tout le monde reconnaîtra la prise péritel. Il y a aussi à l’autre bout du cable la fiche qui se branche sur le boitier HDTV, sur l’emplacement noté "TV". Et... deux prises RCA ! Là ça devient plus facile. En effet, presque n’importe où, il est possible de trouver pour moins de 5€ un adaptateur RCA vers jack de ce type :

A savoir qu’il existe aussi des adaptateurs RCA mâle vers jack femelle qui permettent de relier directement des enceintes lambda. En ce qui me concerne j’ai un ensemble caisson et enceintes donc j’avais besoin d’une fiche jack mâle à brancher ici :

Et maintenant ? Maintenant c’est...
rocknroll


Ce type de montage fonctionne aussi avec la Freebox V6.
A noter que du point de vue fiscal, un montage d’un écran sur un récepteur pourrait être assujetti à la redevance (par ex. une TV détunerisée sur un magnétoscope). Le vide qu’il me semble y avoir ici, c’est que l’abonné ne devient à aucun moment propriétaire du boitier qui permet la réception. En effet, l’argumentation de Free lors de ses différents juridiques liés à la GPL était que les boitiers Free restaient en leur possession et sur leur réseau, donc ils n’étaient pas tenus de diffuser leurs modifications à des logiciels libres.

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.